infoseine.com ®

Dans la communauté d’agglomération du Pays de Fontainebleau :
Toute l’info locale en 1 clic.

Accueil > Reportages sur la vie locale > 6 avril, réunion publique « stationnement gare de Bois-le-Roi » • 9 avril, les (...)

Stationnement Bois-le-Roi

6 avril, réunion publique « stationnement gare de Bois-le-Roi » • 9 avril, les commerçants de Bois-le-Roi reçus en Mairie par MM. Mabille et Turquet.

Compte-rendu et réflexions : Pourquoi ne sommes-nous pas satisfaits ?

N’hésiter pas à donner votre avis en laissant un commentaire en bas de cet article.

Vous trouverez en bas de compte-rendu le PDF téléchargeable du diaporama édité par la Mairie illustrant la problématique de la desserte de Bois-le-Roi.

Pour faire suite à la réunion publique du 6 avril, les représentants de l’association INFOSEINE.COM ont demandé à être reçus par la mairie pour obtenir un certain nombre d’éclaircissements et pour faire valoir le point de vue des commerçants Bacots.

Diagnostic :

La gare de Bois-le-Roi est très attractive (2300 voyageurs/jours) dont la plupart viennent en voiture (le bus ligne 44 ne transporte que 30 voyageurs par jour pour un coût de 400 000 €/an soit 52 €/jour/voyageur !).

Une étude pour connaître la provenance des voyageurs utilisant la gare de Bois-le-Roi a été réalisée, mais elle ne sera pas diffusée, car elle est erronée (exemple de M. Turquet : 12 % des réponses sont concentrées sur un tout petit village ce qui rend impossible l’exploitation de cette étude). La mairie ne nous précise pas si les 20 000 euros de cette étude ont été réglés ou pas.

Ceci dit, d’après les anciennes études, il serait avéré que plus de 50 % des voyageurs seraient originaires d’autres communes que Bois-le-Roi.

La consultation des usagers de la gare organisée sur le site internet par l’association INFOSEINE.COM montre effectivement que le nombre de voyageurs externes à Bois-le-Roi est loin d’être neutre.

Le quartier de la Gare est donc saturé de voitures (900 voitures/jour en semaine) selon une autre étude commandée par la Mairie.

Le centre-ville est inaccessible au stationnement y compris en zone bleue.

Cette situation s’est aggravée d’année en année d’une part par la suppression de places de parking dans les rues environnantes et par l’augmentation visible du nombre d’usagers de la SNCF attirés par l’augmentation de la fréquence des trains et la possibilité d’être assis jusqu’à Paris.

Les solutions proposées par la mairie :

  • Réaménagement du parking en réduisant le nombre de voitures de 350 à 220 (-130) (horizon été 2019).
  • Création d’un nouveau parking rue des Sescois de 50 voitures soit au total 20 de moins (-130+50=-80) (horizon début 2019).
  • Parking payant au tarif de Melun ou d’Avon et passage des ASVP pour les PV une fois par jour
  • 2e parking de 60 vélos.
  • Une navette à Bois-le-Roi de 17 places avec 2 services le matin et 2 le soir sur deux boucles en alternance et une navette à Chartrettes avec un maximum théorique de (17x2x2x2x2) 136 voyageurs/jours payable avec la carte Navigo ou pour 2 €. Il est précisé par M. Mabille que ces navettes ne seront maintenues que si elles sont rentables (comme la ligne 44 ?) alors que la recette totale annuelle maximale théorique est de 69 632 € (2 € x 136 voyageurs x 256 jours) moins les passagers munis de Navigo et que l’étude prévoit un coût de 100 à 150 000 € uniquement pour la Navette Bois-le-Roi-Chartrettes !
    • En journée, un transport à la demande est organisé sur réservation (cela augmentera la recette, mais pas la rentabilité).

On notera que la pression des 900 voitures/jour sera accentuée par une réduction du nombre de places disponibles légales. Il faudra inciter (ou décourager) par un parking payant et des PV les 630 voitures (900-220-50=630) à ne plus venir que par d’autres moyens (on peut toujours rêver…) après les travaux.

Pendant les travaux prévus de 6 mois (été 2019). Aucun parking provisoire n’est prévu et ce sera donc 850 voitures sur 900 à éliminer (le rêve tournera au cauchemar).

Qu’en est-il des places bleues ?

On sait qu’aujourd’hui ces places sont en nombre notoirement insuffisant.

Les places bleues seront maintenues et certaines seront créées place Charles de Gaulle (place de l’église). Les Agents de Surveillance de la Voie Publique (ASVP) seront chargés de faire respecter le bon stationnement avec des amendes (1 fois par jour minimum). Les places bleues respectées sont vitales pour le centre-ville et ses commerces. Sans ce respect des emplois seront détruits et des commerçants seront ruinés, la valeur immobilière sera en baisse.

Pour le commerce, ces ASVP sont de véritables « Agents du Secours de la Vie Professionnelle », car de 630 à 850 voitures seront quasi-obligées de stationner toute la journée en zone bleue.

D’un autre point de vue, les centaines de travailleurs qui sont obligés de prendre le train quotidiennement ne sont pas des « hors-la-loi ». Pour payer les impôts et nourrir leur famille, ils seront entre l’enclume du stationnement difficile (ou impossible) et le marteau du PV, et pour eux, les ASVP seront de « l’Argent S’il Vous Plaît ».

Il est facile de jeter l’opprobre sur la Mairie alors que ce problème existe depuis de nombreuses années, ils ont le courage de s’en occuper. Cependant, il faut noter que tous les maires concernés par leurs concitoyens utilisateurs de la gare de Bois-le-Roi auraient refusé d’étudier des solutions avec M. Mabille. Entre autres l’étude de 2016, préconisait un parking temporaire à la gare de Chartrettes pendant les travaux avec une navette, mais M. Bureau, Maire de Chartrettes, aurait refusé cette possibilité.

Conclusion

En conclusion, l’association INFOSEINE.COM trouve largement insuffisantes les solutions de la mairie. En effet ces solutions qui visent à régler paradoxalement un manque de parkings par leur suppression sont forcément une mauvaise solution pour tous, même si certains aspects positifs doivent être approfondis.

Par ailleurs, nous considérons que le problème du parking autour de la gare de Bois-le-Roi n’est pas que le problème de la mairie de Bois-le-Roi, les habitants des communes environnantes sont aussi concernés et leurs mairies respectives également.

Messages

  • Bonjour ,
    Usager de la gare depuis 20 ans je demande comme beaucoup de bacots un parking payant comme les autres communes environnantes avec un abonnement trimestriel ou annuel . Nous aimerions pouvoir nous garer et sortir de ce parking quelle qu’en soit l’heure......
    D’autre part peut être sera t il entretenu car il devient dangereux ,les trous étant de plus en plus profonds
    Le parking ne se vide pas la nuit donc les riverains l’on annexé et il n’y a plus de turn over

  • Je suis contre la réduction du nombre de place
    de parking autour de la gare de bois le roi.
    Je suis contre le paiement par abonnement du parking de la gare ou si je paie un abonnement je veux être assuré d’avoir une place de parking et pas payer un abonnement pour au final pas avoir de place sur le parking comme c’est le cas à la gare d’avon. En effet ils vendent plus d’abonnement qu’il n’y a de place de parking !

  • Bonjour,

    Nous vous remercions de votre message, pouvez-vous nous dire à combien se monte l’abonnement d’Avon, la fréquence du problème de stationnement à Avon ?

    Merci de votre réponse par avance.

    Patrick Gauthier
    Président d’Infoseine.com

  • Bonjour
    Je confirme que c’est l’enfer pour se garer chaque jour à la gare de bois le roi.
    Avec l’augmentation du nombre de voyageurs et la réduction de places de parking, cela devient l’enfer.
    Il y a un grand terrain à côté de la gare. A quoi est il prévu ? Pourquoi ne pas y faire un grand parking ?
    Je suis prêt à payer un abonnement s’il y a des investissements nécessaire pour la résolution de ce problème et ceci à condition d’avoir la garantie d’avoir une place de parking
    Cordialement

  • Une enquête, non diffusée, aurait été effectuée pour connaître la provenance des voyageurs utilisant la gare de Bois le Roi ? Je viens de Chailly en Bière pour prendre le train depuis 15 ans et n’ai pas été interrogée, dommage, sur le stationnement impossible aux abords de la gare. Compréhensive devant l’agacement des bacots envahis par les véhicules, je réprouve néanmoins la répression-verbalisation systématique, la suppression massive et continuelle des dernières places de stationnement existantes. Vélo, trottinette, rollers : amusant par beau temps, quand on habite près de la gare, qu’on est en âge et condition physique décents. Co-voiturage : envisageable que si les horaires de chacun coïncident à l’aller ET au retour ! Pas de navettes ou faibles amplitudes horaires quand elles existent, stationnement non garanti mais payant envisagé. Heureusement les ASVP décorent les pare-brise de papillons verts sur les « hors-la-loi », les contribuables « hors-résidents » sont priés d’aller prendre leur train et polluer ailleurs ! Même en « zone bleue », plus question de venir faire mes courses sur cette commune ou je suis Persona non grata

  • Que le parking soit payant est une chose.
    Qu’on en réduise le nombre de places je ne suis pas d’accord.D’autre part, j’ai du investir dans un scooter (puisque 2 jours après avoir acheté un vélo je me le suis fait voler) ..
    Pouvoir prendre le bus il faudrait des bus autres que les 2 bus du matin.
    La plupart du temps le matin le bus passe avant l’heure "ne peux pas stationner sur la route de la gare de Chartrettes.
    Le soir Bus jamais à l’heure ou n’attend pas quand il y a des retards de train. Voir il n’est pas la tout court.
    Avec le train de 7h49 et 17h22, il faut voir le nombre de personnes allant/rentrant à pieds car pas de bus.
    Donc il ne faut pas s’étonner si personne ne prends le bus.
    C’est déjà invivable, alors des places en moins, va aider en quoi ?
    Ceux de bois le roi veulent pouvoir se garer, et il n’y a pas que eux. La ligne de train Chartrettes/ Melun ne fonctionne pas très bien avec des correspondances souvent retardé ou supprimer. Donc au lieu de perdre du temps à vouloir aller à Melun pour reprendre le train qui passe à bois le roi, et bien nous allons prendre le train à bois le roi directement.

  • Bonjour,
    Je réside à Bois le Roi depuis 15 ans et je suis pour un parking payant sous réserve qu’il soit dimensionné pour répondre aux besoins de stationnement autour de la gare.
    Réduire le nombre de places de parking est un non sens et une posture à contre courant qui ne fera qu’accentuer le développement du stationnement sauvage, avec pour conséquence une asphyxie accrue de notre commune.
    Il est urgent que notre communauté de communes travaille globalement et efficacement sur une solution à la mesure du besoin.
    derniere remarque, le vélo et la marche à pieds c’est bien mais quand vous rentrez tard du travail avec des tailleurs et des costumes , c’est beaucoup moins bien , surtout quand il pleut.

  • Bonjour,

    Pour ma part, je viens chaque jour, depuis Vaux le Pénil, pour la gratuité du parking, mais surtout pour avoir la certitude d’avoir une place assise.

    Donc supprimer des places de parking est un non sens, vue le nombre de voiture stationnent sur ce parking. J’aime autant qu’ils le rendent payant, mais avec autant, si ce n’est plus, de places.

    Et puis plutôt que pénaliser ceux qui prennent leur voiture chaque jour pour aller travailler, ils feraient bien de faire le ménage sur le parking, car nombre de véhicules y stationnent à l’année, on se demande même s’ils ne sont pas volés vu qu’ils ne bouge quasiment jamais...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de cette rubrique

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25



| Plan du site | Se connecter |
Soutenir par un don